CTR

akrij

L’humanité est dans une situation complexe et dangereuse. Le pire est que la très vaste majorité des gens en ont pas la moindre idée.

Entre les années 1956 et 1978, une communauté italienne a été en contact et a interagit avec des extraterrestres qui avait une base souterraine. Ces derniers avaient tout d’une apparence humaine, à part leur taille qui pouvait paraître hors norme. Certains individus étaient très petit, d’autres très grands. Les Italiens ont aidé les visiteurs en leur fournissant de la nourriture : fruits et légumes essentiellement. Les visiteurs ont expliqué qu’ils étaient en guère contre un groupe de robots dotés d’intelligence artificielle, qu’ils nommaient CTR. Pour les Terriens, les deux factions pouvaient se fondre sur Terre et étaient indiscernable d’un humain «normal».

http://www.bibliotecapleyades.net/vida_alien/alien_contact36.htm

Les CTR sont le résultat d’une expérience qui a dérapé. Ce sont des robots au plein sens du terme, même s’ils ont entrepris une activité de reproduction biologique il y a des siècles. Pour vous, en ce moment, il n’est pas possible de distinguer un être naturel d’un robot biologique.

Stefano Breccia, Mass Contact, p. 272, cité dans Michael E. Salla, Programmes spatiaux secrets et alliances extraterrestres, Tome II : Les Nordiques, p. 171-172.

Les CTR (et d’ailleurs pas seulement eux) sont, au contraire, des créatures artificielles et ils le restent, même si aucun de vos spécialistes ne pourraient s’en rendre compte; en fait, aucun élément physique ne permet d’établir si un organisme descend ou non de robots à intelligence artificielle.

Stefano Breccia, Mass Contact, p. 273, cité dans Michael E. Salla, Programmes spatiaux secrets et alliances extraterrestres, Tome II : Les Nordiques, p. 172.

Si j’avais à spéculer, je dirais que la différence est l’âme : ces robots biologiques n’en possèdent pas. Au lieu d’être fabriqué de métal, ils sont fabriqué de cellules biologiques. De notre point de vue, ce sont des êtres humains. Mais quelqu’un qui percevrait l’énergie par exemple, verrait qu’il y a quelque chose qui cloche. Ils n’ont certainement pas l’aura d’un être humain naturel. Cette idée est également exprimé dans différents articles, notamment sur la Bibliotheca Pleyades.

https://www.bibliotecapleyades.net/ciencia/ciencia_genetica07.htm

En 1978, les CTR ont réussi à détruire la base des non-CTR. Ces derniers ont pris la fuite, promettant de revenir plus tard, lorsque l’humanité aura évolué.

Pour Michael Sella, la série Battlestar Galactica est une fiction qui s’inspire de cette lutte entre des êtres naturels et des êtres animés par une intelligence artificielle. La télé-série servant de divulgation douce d’une réalité plutôt préoccupante. Dans Battlestar Galactica, des êtres artificiels, les Cylons, tâchent d’exterminer des humains établis sur 12 planètes, 12 colonies. Ils y parviennent pratiquement. Des survivants s’enfuient en espérant rejoindre une 13e colonie, la Terre. Au fil de la série, nouvelle mouture, nous découvrons que les Cylons originaux, des robots métalliques, ont évolués vers une nouvelle version, organique et indiscernable des humains. La série se termine alors qu’un enfant né du croisement d’un humain et d’un Cylon 2.0 rejoint la Terre. Cet enfant est nommé Ève.

Pourquoi ce plan d’extermination/domination de l’humanité conçu par le NWO et mis en place par Hitler, puis les globalistes de nos jours ? Pourquoi les technologies et la numérisation de notre monde est autant poussé ? Par exemple, la politique du Québec numérique du gouvernement Couillard, alors que des gens n’ont pas leurs besoins de base satisfait ici même au Québec.

Peut-être que vous avez de la difficulté à croire Kabamur lorsqu’il affirme que Hillary Clinton est un clone, que l’original est mort depuis bel lurette. Mais en voyant l’agenda poussé par Obama et Clinton, nous pouvons sérieusement nous demander s’il ne s’agit pas de celui des CTR, car il est très peu humain.

Et une entreprise comme Alphabet (Google) qui pousse le transhumanisme. Quel est son but ? Le bien de l’humanité ou remplacer celle-ci par des êtres technologiques ? Des CTR?

http://www.businessinsider.com/billionaires-who-want-to-live-forever-2015-9

J’ai répondu à mon député fédéral qui sollicitait l’opinion des électeurs de sa circonscription au sujet de la diversité. Le transgenre ne fait pas des enfants forts. Comme le soulignait Kabamur, cela répond aussi à l’agenda de détruire l’humanité. Les gens n’en sont pas conscients, mais c’est pourtant le cas.

Je me méfie de la promotion à outrance de la technologie, car c’est la vie naturelle qui écope au bout du compte. Et elle est fichtrement plus précieuse que toute l’intelligence artificielle. Il serait temps que les gens s’en rendent compte.

Voir aussi :

http://www.williamhenry.net/skingularity/

#SuivezLeLapinBlanc